Dorer

Publié le par Audrey


pt34017.jpg

Nos vacances sont toujours à contre-courant de celles des autres.

 

Pour les vacances d’été, nous partons très tôt, dès les tout premiers jours de Juin. Il nous arrivait même de partir vers la fin du mois de Mai. Ou alors nous attendons le rush du retour pour faire le sens contraire. C’est-à-dire les premières semaines de Septembre.

 

Qu’il est merveilleux alors de rouler sans embouteillage, voir la foule rentrer des vacances sur l’autre sens de l’autoroute et rêver déjà à la plage qui s’offre à nous, rien qu’à nous.

 

Faire des arrêts (fréquents avec un bébé) dans les aires et constater qu’on est seuls, ou au pire pas nombreux. Puis, pendant ces périodes, ou il ne fait pas encore trop chaud, ou il commence à faire un peu frais. Idéal pour des vacances.

 

Pour les vacances de février, alors que tout le monde ou presque se précipite vers les hauteurs et s’agglutinent dans les villages de montagnes pour faire du ski, nous, et bien nous préférons dorer au soleil.

 

C’est probablement lors des vacances de Noël que nous faisons à peu près comme tout le monde, c'est-à-dire aller à la montagne – 2 ou 3 jours, pas plus – et faire quelques séances de glissade, manger, souffler, mais c’est toujours là où il n’y a pas trop de monde.

 

Et bien cette année, pour les vacances de février, nous allons à 10.000 km plein sud dorer au soleil, faire trempette dans l’Océan Indien, se gaver de fruits frais, dormir, manger, s’aimer à gogo.

 

Depuis quelques jours, les préparatifs vont bon train. Les valises sont maintenant prêtes. Je vous ferai signe de là-bas.

Publié dans Petites escapades

Commenter cet article