Bons baisers des îles …

Publié le par Audrey


au_petit_matin.jpg

Nous voilà bien arrivés. Nous avons fait dix mille et quelques kilomètres. Et 12 heures de vol en tout.

 

Pour Petibou, c’était le baptême de l’air. A deux ans et demie, il n’est jamais allé aussi loin que 250km autour de chez nous. Il regardait l’intérieur de l’avion avec des yeux tout ronds. Puis, après le repas, une petite cuillérée de sirop et la fatigue du départ aidant, il s’est endormi si profondément que les trous d’air  n’ont eu d’autres choix que de battre en retraite, bredouille.

 

Géographiquement parlant, nous sommes sur une petite île qui s’appelle Sainte-Marie, rattachée à une plus grande qui s’appelle Madagascar.

 

Le dépaysement est total. Le changement de température violent. On est passé de -1 à +34°. C’est dire … L’île est tout en longueur, d’un côté une paradisiaque plage de sable blanc, et de l’autre une forêt renfermant des espèces endémiques.

 

Pour que le dépaysement soit absolu, on est venus nous chercher à l’aéroport en charrette à bœufs. Une grande première pour Petibou qui voyait des boeufs pour la première fois de sa vie. La distance entre l’aéroport et l’hôtel étant de 500m au maximum, le voyage était la meilleure façon pour nous de nous imprégner de l’ambiance locale.

 

Voilà voilou. Je nous laisse le temps de nous installer. Il fait beau, on va faire trempette tout de suite tout de suite. Petibou trépigne d’impatience en s’écriant à qui mieux mieux « Que de l’eau ! Que de l’eau ! ».  Je me demande où est-ce qu’il trouve autant d’énergie après un si long voyage ?

 

PS1 : Il y a le câble. On ne sera pas complètement coupés du monde !

 

PS2 : Très grande nouvelle ! Il y a la connexion Internet ! Sur ce blog, tout continuera comme tous les jours. Ou presque !

Publié dans Petites escapades

Commenter cet article