Ice crime

Publié le par Audrey


ice-cream.jpg

1-copie-1
Petibou et sa toute première glace

J'aime les glaces ! J'adore les glaces ! Les glaces, c'est la tentation personifiée ! Une tuerie, un carnage ...

Ces mots (cris ?) qui viennent du coeur sont à la hauteur de mon addiction définitive et fatale aux glaces.  Je ne sais pas comment tout çà va se terminer, par contre je sais très bien comment çà a commencé.

Nous avions une tante qui s'appelait Emilie. Tante Emilie travaillait dans un café qui se trouvait sur le chemin du retour de l'école. A chaque sortie de classe, quand nous passons devant le Café, Tante Emilie se tenait juste derrière la porte à nous guetter, un énorme cornet de glace dans chaque main, l'un pour mon grand frère et l'autre pour moi. Nous devions avoir 6 et 5 ans.

Le passage devant le "bureau de Tante Emilie", comme nous appelions le café à l'époque, devenait très vite un rituel. Nous bravions témérairement vents et pluie pour aller à la rencontre de tante Emilie et savourer ses délicieuses glaces à la nougatine et au chocolat !

Bizarrement, en dégustant ces glaces même par -2, nous ne tombions jamais malades. Juste de légères toux, rien de plus.

C'est également avec Tante Emilie  que nous apprenions le mieux ce que c'est qu'être déçus. Quand elle ne travaillait pas, quand elle tombait malade, je vous laisse imaginer la déception qui était la nôtre en passant devant son "bureau" et qu'on ne la voyait pas. On avait beau attendre, chercher des yeux, rien n'y faisait, il nous fallait nous rendre à l'évidence et rentrer bredouille.


Ces "rencontres" avec Tante Emilie fait partie de mes meilleurs souvenirs d'enfance. C'était également le point de départ de mon addiction pour tout ce qui est glace, crème dessert, sorbet.

Grand fût mon étonnement lorsque samedi dernier, profitant d'un redoux et d'un soleil encore timide certes, mais soleil quand même, j'ai acheté comme çà un cornet de glace à Petibou. Je ne sais pas si cela a eu le même effet que pour moi il y a près de 30 ans passé, en tout cas, depuis, Petibou n'a qu'un mot à la bouche : GLACEU, GLACEU !!!

 

Publié dans Je m'raconte

Commenter cet article