« LOL » vs « La Boum »

Publié le par Audrey


LOL.jpg  la-boum.JPG

Les vacances, c’est aussi avoir le temps de voir un film quand on veut et pas seulement le week-end quand Petibou ne fait pas des siens.

 

Hier, j’ai regardé « LOL » au moment de la sieste. Avec donc deux ronflements, un franchement bruyant et un plutôt du gazouillis ;-), en guise de fond sonore.

 

LOL c’est en fait « La Boum » avec un rôle inversé pour Sophie Marceau. Cette fois-ci, elle tient le rôle oh combien difficile de la maman d’une adolescente, Lola. L’adolescente qu’elle a été elle-même dans « La Boum ».

 

Etant de la génération « La Boum », la comparaison s’est faite d’elle-même pour moi. Les mensonges, les cachotteries, la drogue, l’alcool, le sexe, les copines, les pétages de plomb des parents. La vie est bien un éternel recommencement.

 

Seul « l’habillage » change. Si dans « La Boum », le téléphone a été squatté par les ados qui attendent l’appel souvent improbable de leur copain / copine, aujourd’hui c’est SMS, chat et compagnie. Mais devant un chag d’am (c’est comme çà qu’on parlait à notre époque, que je me sens si vieille !), c’est toujours pleurs, pleurs et pleurs.

 

Si avant aussi, et dans « La Boum » donc, les parents s’arrachent les cheveux pour démonter les ruses employées par leurs chers enfants pour sortir en douce la nuit, aujourd’hui la technologie est venue à leur secours. J’ai bien aimé la scène où un ado (je me rappelle pas du nom) a été pris en train d’ouvrir la porte pour filer en douce. Malheureusement pour lui, son père a mis en place une alarme pour le piéger. Cà m’a fait trop rire.

 

Et puis, en toile de fond, le problème des parents n’a pas changé. On divorce toujours autant, on trompe à qui mieux mieux, on s’envoie les enfants comme on s’envoie des balles, et les enfants, eux en profitent.

 

Voilà, « LOL » pour moi était une sorte de rappel que j’ai grandi (comme je m’identifiais à Sophie Marceau à l’époque, gnagnan isn’t it ?), que les rôles ont évolué, que me voici maintenant jouant le rôle de parent, et que c’est pas facile.

 

J’ai vraiment vu une suite logique de « La Boum » et c’était le bonheur. Pas autant qu’avec « La Boum », mais le bonheur quand même.

 

 

 

Publié dans Livres et films

Commenter cet article